http://www.batidal.be

Plus d'information?

Carrelages

Carrelages

Qu’est-ce qu’un grès cérame ?

Les grès font partie de la famille des céramiques. Le grès cérame est la céramique la plus utilisée pour carreler les sols le carrelage en grès cérame est fabriqué à base d’argile dans lequel sont ajoutés des composants minéraux tels que de la silice, du Kaolin et du feldspath qui permettent sa vitrification.Le mélange est cuit à 1300°C, réduit en poudre puis moulé sous haute pression, puis recuit ce qui lui donne une haute résistance.Grace à l’impression digitale, il peut imiter les pierre naturelles, le bois, le tissus et même le cuir ou le métal.

Quels sont les avantages du grès cérame ?

Le carrelage en grès cérame cumule les qualités :

  • Ultra solide : résiste à l’usure, à l’abrasion, au piétinement et même pour certain au gel.
  • Résiste également aux taches et à l’eau, ne nécessite aucun traitement.
  • Porosité extrêmement faible, donc une grande facilité d’entretien.
  • Pose facile, même des grands formats, de par la faible épaisseur des dalles de grès cérame.

Qu’est-ce un carrelage coloré dans la masse ?

Nous avons des carrelages émaillés dont le support est une pâte blanche ou rouge. Un carrelage coloré dans la masse est un carrelage entièrement teinté, attention le dessin de surface ne se voit plus dans la masse inférieure. A ne pas confondre avec un carrelage pleine masse, ceux-ci sont des granités pressés qui donnent une apparence mouchetée à la surface. Ce type de carrelage est surtout employé pour des carrelages de caves, d’ateliers ou d’autres endroits où la résistance est plus importante que l’esthétique.

Qu’est-ce qu’un carrelage « rectifié » ?

Il s’agit d’un carrelage dont les 4 côtés ont été recoupés ; en sortie de chaine, les carreaux possèdent des variations relativement importantes en termes de dimensions et de planéité. L’opération de rectification a pour but de réduire ces variations et de donner aux carrelages des caractéristiques quasi identiques.Cette rectification permet ensuite la pose avec un joint de 2mm, là où un carrelage non-rectifié nécessite la pose d’un joint de 4mm.

Des carrelages de réserve sont-ils nécessaires ?

Oui ! Ne pas se munir d’une réserve peut s’avérer très risqué dans de nombreux cas : problème durant la pose, carreau qui casse après quelques années, plusieurs soucis peuvent intervenir. Sans une réserve minimum (1 boîte ou 2 sont amplement suffisantes), le risque de retrouver un carrelage identique est très mince.

Qu’est-ce qu’un carrelage de « 1er choix » ?

En fonction du nombre de défauts constatés lors de la phase de tests, le carrelage se verra octroyé une étiquette : calibre, teinte, planéité, aspects, éclats, autant de défauts pouvant nuire à la qualité du carrelage.Le « premier choix » certifie que le carrelage a passé la plupart de ces tests avec succès et qu’il est donc garanti par le fabricant.

Peut-on carreler un sol déjà carrelé ?

Oui, à condition que l’ancien adhère parfaitement au sol, et ce, sur toute sa surface. Pour carreler sur un sol déjà carrelé, il est indispensable de dégraisser la surface et de coller le nouveau carrelage grâce à une colle adéquate (idéalement de type C2).Néanmoins, plusieurs éléments peuvent empêcher la pose d’un nouveau carrelage sur un sol déjà carrelé. L’avis d’un professionnel est donc fortement requis.Vous souhaitez prendre contact avec l’un de nos conseillers ? N’hésitez pas à nous joindre par téléphone au 087/74 26 60, par mail (pomeco@batidal.be) ou via notre formulaire de contact.

Quel type de carrelage poser pour « agrandir » une pièce ?

Si vous souhaitez agrandir une pièce sans avoir à pousser les murs, plusieurs solutions existent ; l’une d’entre elles consistent à opter pour un carrelage de sol à la teinte claire et une pose en diagonale.Au niveau des dimensions, vous privilégierez plutôt des grands formats, de type 60x60cm, plutôt que des 30x30cm qui ont tendance à donner l’impression d’un espace plus réduit.

Quel entretien requiert le carrelage ?

L’entretien d’un carrelage est lié à la pièce dans laquelle il est aménagé, mais également à la fréquentation de cette pièce, sa couleur et son aspect. Dans la salle de bain, les carrelages ne nécessitent qu’un entretien à base d’une solution anticalcaire classique.Pour les carrelages de sol, après s’être assuré que la surface est parfaitement propre et qu’il ne reste plus aucun résidu de joint ou de ciment, privilégiez un entretien à base de produits spécifiques.

Chaque carrelage nécessite un entretien spécifique. N’hésitez pas à demander l’aide de l’un de nos conseillers.

Peut-on se fier à la couleur des carrelages en showroom ?

Pas toujours ! Certains showrooms et halls d’exposition privilégient une lumière agressive, qui « attaque » le carrelage et lui confèrent une teinte différente de la lumière naturelle. Dans ce cas, veillez à vérifier la teinte de votre carrelage en l’observant à la lumière du jour.Chez Batidal, notre showroom est aménagé de manière à réduire cet écart entre les teintes « en intérieur » et les teintes « en extérieur ». Néanmoins, en cas de doute, n’hésitez pas à nous réclamer un carreau d’illustration. Emportez-le chez vous et exposez-le aux différentes lumières qui baignent votre intérieur.

Quelle taille de carrelage choisir ?

Rectangulaires ou carrés, de petites ou grandes tailles, les dimensions disponibles pour votre carrelage sont très nombreuses. Sachez néanmoins que les carrelages de grande taille sont généralement plus faciles à couper et à poser ; néanmoins, le choix du carrelage dépend avant tout de la nature de la pièce dans lequel il sera posé et de son emplacement dans l’habitation.Il n’y a aucune règle en termes de format, laissez-vous guider par votre instinct ou demander l’avis de nos conseillers-experts ; ils se feront un plaisir de vous accompagner dans le choix de votre carrelage.

Si je souhaite carreler moi-même, de quoi ai-je besoin ?

Vous décidez de vous lancer dans la pose de votre carrelage mais avez peur d’oublier une partie du matériel. Un petit rappel ne fait jamais de tort :

  • Matériel de traçage : un mètre, un crayon à mine grasse et un cordeau à tracer.
  • Croisillons (2 ou 4mm suivant que votre carrelage est rectifié ou non) : les croisillons permettent de séparer les carrelages entre eux tout en gardant un espace identique entre eux.
  • Encollage et pose des carreaux : récipient pour préparer le mortier-colle, une truelle pour appliquer le mortier et une spatule crantée pour l’étaler. Lors de la pose, munissez-vous également d’un maillet en caoutchouc et donnez de petits coups pour vous assurer que le carrelage adhère à la colle.
  • Matériel de découpe : Si vous ne pouvez disposer d’une machine à couper le carrelage, optez pour une pointe à tracer ou des tenailles (qui casseront le carrelage net).
  • Rejointoiement : un récipient pour préparer le mortier à joint, une truelle pour l’étaler, une raclette en caoutchouc pour égaliser le niveau des joints, une éponge et un chiffon.

Je souhaite faire carreler ma maison mais ne connaît pas de carreleur. Pouvez-vous m’en conseiller un ?

Bien sur ! En tant que spécialise du carrelage, Batidal entretient d’étroites relations avec les meilleurs carreleurs de la région. Faites-nous part de votre projet et nous vous fournirons les coordonnées d’un carreleur de premier choix !